Découvrez l’immobilier de Bergerac et sa région avec La Vieille Agence
29 Juin

Moins de droits de mutation sur le prix de vente de votre appartement de Bergerac, c’est possible !

Boucler un budget pour un achat immobilier est un savant calcul. Il n’y a pas d’économies de bouts de chandelle, chaque euro pouvant servir à un autre poste comme l’avance de charges par exemple. Bonne nouvelle si vous achetez un appartement dans la charmante commune de Bergerac idéalement située dans le département de la Dordogne. Vous pouvez réduire la facture en commençant par faire des économies avant la signature de l’acte de vente chez le notaire.

Quand vous achetez un appartement ou une maison en passant par une agence immobilière, c’est le montant de la vente totale qui est pris en compte pour le calcul des frais de notaire.  Or, cette somme inclut également les honoraires de votre agence immobilière de Bergerac. La bonne astuce est de sortir les frais d’agence du montant de la vente puisque rien ne vous y empêche légalement. En retirant les honoraires d’agence avant la signature de l’acte de vente chez le notaire, vous diminuez de fait le montant de la transaction. Ainsi, vous économisez sur les 7 à 8,2 % de frais d’achat. Ce que l’on appelle communément les frais de notaire se composent des droits de mutation qui sont récemment passés de 3,8% de la somme à 4,5% au niveau départemental auquel s’ajoutent les honoraires du notaire. Par exemple, pour un très bel appartement situé dans le centre-ville de la commune de Bergerac sur 115 m2 avec 3 chambres vendu à 210 000 euros, vous économiserez entre 735 et 1 720 euros en fonction des honoraires de l’agence (5 à 10%).

Par ailleurs, vous pouvez économiser encore plus en déduisant le montant des biens meubles. Si vous achetez un appartement sur Bergerac  avec des matériels comme une cuisine équipée ou des meubles comme un vestiaire, vous n’avez pas à inclure le prix de vente des meubles dans le montant total de la transaction. Ainsi, vous pourrez minorer une fois de plus les frais de notaire lors de la signature de l’acte de vente de 175 euros à 1 640 euros pour des biens estimés entre 2 500  et 20 000 euros.

A. J. /BazikPress  © Unclesam – Fotolia.com

Article précédent
Article suivant


Laissez un commentaire

Veuillez entrer votre nom et votre adresse e-mail. Votre adresse e-mail ne sera pas publiée